Prix Fondation Rambourg pour l'Art Contemporain

09/01
Dépôt des dossiers
15/04
Date limite des dépôts des dossiers
8
Jury internationaux
La date limite des dépôts de candidature pour la troisième édition du prix de la Fondation Rambourg sera reportée au 15 juillet, permettant ainsi aux artistes de compléter leurs dossiers. Quant à la remise des prix, elle sera repoussée à une date ultérieure.​
Contact
Molka Haj Salem
contact@fondationrambourg.tn
+216.71 781 467
Printer Friendly, PDF & Email
Créé en 2015, ce prix visait à offrir, tous les deux ans, une dotation de vingt mille dinars à 6 jeunes artistes tunisiens afin de les accompagner dans la production d'un projet innovant dans les arts et la culture. Les deux premières éditions (2016 et 2018) ont gratifié douze lauréats dans diverses disciplines artistiques.

Pour sa troisième édition, le Prix de la Fondation Rambourg se renouvelle. Le travail de la Fondation Rambourg sur le terrain de la culture a permis de faire un état des lieux des différents besoins des artistes et du secteur culturel en Tunisie et c'est pourquoi une refonte s'est imposée à ce Prix. Le champ de l'Art Contemporain en grande expansion en Tunisie, nécessitant une réelle structuration, la Fondation Rambourg a décidé de recentrer le Prix sur ce secteur artistique. L’ambition de ce Prix est de donner un rendez-vous aux acteurs de ce secteur et de leur offrir plus de visibilité.

La troisième édition du Prix Fondation Rambourg pour l’Art Contemporain a donc pour objectif de soutenir de jeunes artistes émergents et d'agir pour eux comme un accélérateur. Il n’existe plus de catégories spécifiques ; les projets que présenteront les candidats devront faire partis du champ de l’Art contemporain. La Fondation Rambourg n’impose aucune délimitation à ce champ, laissant à chaque candidat l’appréciation de ce qu’est l’Art contemporain et de justifier si besoin est, de quelle manière leurs projets s’apparentent à ce dernier.  

Le premier Prix est une dotation de cinquante mille dinars et le deuxième Prix une dotation de vingt mille dinars. Les lauréats recevront un accompagnement sur-mesure de leur projet (dans la réalisation, par exemple d’un catalogue ou d’une exposition, etc). Ils seront décernés à deux artistes qui auront été jugés les plus prometteurs, intéressants et innovants parmi les artistes qui auront présenté un dossier de candidature.

Les inscriptions seront ouvertes en janvier 2020.

 

UN JURY D’EXCELLENCE


Comme à chaque édition, le prix de la Fondation Rambourg mobilise un large réseau du monde de l'art : galeristes, conservateurs de grandes institutions, collectionneurs locaux et étrangers, critiques et experts.

Pour l’édition 2020, le comité de sélection a réuni des experts, galeristes, commissaires, critiques, collectionneurs tunisiens et étrangers.  La pluralité de ce jury permet d'avoir différents points de vue sur ce qu’est un parcours d’excellence.


ELISABETH KRIEF - Présidente du jury

Fondatrice et Directrice de la
Galerie Krief à Paris, Elizabeth Krief a exposé régulièrement dans sa galerie des artistes souvent reconnus depuis et participé à de nombreuses manifestations internationales (foires, salons, biennales, colloques…). Elle a initié plusieurs projets internationaux à New York avec des artistes et jeunes créateurs tunisiens. La Résidence Elizabeth Krief and Jacques Manardo @The Invisible Dog Brooklyn, New York , créée il y a 2 ans, témoigne de sa volonté de prolonger son action en soutenant des artistes dans leur découverte de la scène New Yorkaise et leur introduction dans le milieu artistique. Elisabeth Krief est également conseillère auprès d' entreprises et de collectionneurs. Elle est membre du Conseil d’Administration de l’Ecole Nationale des Beaux Arts de Paris.

SHIRAN BEN ABDERRAZAK

CEO de la Fondation Rambourg, Shiran ben Abderrazak est auteur, ingénieur culturel et expert en économie créative. Il est diplômé de l’École des Hautes Études en Science Sociales et auteur de  Journal d’une Défaite porté à la scène en 2017 par Eugénie Andrin. Il a été l’un des artisans de l’implémentation du programme Europe Créative en Tunisie. Il est le co-fondateur de la résidence d’artistes Dar Eyquem qu’il a dirigé pendant trois ans pendant lesquels il a développé des programmes qui ont accompagné et touché plus de 160 artistes.

SELMA FERIANI

Selma Feriani est fondatrice et propriétaire de
Selma Feriani Gallery, sise à Londres et à Tunis. Elle a réalisé plusieurs expositions réussies aux yeux du public et des critiques en Tunisie. Elle participe également chaque année aux plus prestigieuses foires internationales d’art contemporain afin de promouvoir les artistes tunisiens ainsi que d’autres artistes du monde arabe.

ELSA DESPINEY

Elsa Despiney
est historienne de l'art. Titulaire d'un master en histoire de l’art d e l’université Paris 1 et d’un doctorat de l'Université de Grenoble, elle a été commissaire de plusieurs expositions de jeunes artistes contemporains. Elle a coécrit le guide Artistes tunisiens, Cérés 2019. Elle a également enseigné l'histoire de l'art et l'évolution artistique dans de nombreuses régions du monde, d'Afrique et du monde arabe.

FATMA KILANI

Fatma Kilani est enseignante en marketing et chercheure à l'IHEC Carthage. Elle est collectionneuse et fondatrice de La Boîte en 2007, un organisme à but non lucratif d'art contemporain qui vise à promouvoir de nouveaux projets artistiques, en accompagnant les artistes à chaque étape de leur parcours artistique: recherche, production, présentation avec des expositions personnelles organisées en Tunisie.

MATHIEU LELIEVRE


Matthieu Lelièvre est historien de l'art et commissaire d'exposition français, spécialiste de l'art contemporain. Depuis 2018, il est conseiller artistique du Musée d'Art Contemporain de Lyon et co-curateur avec le Palais de Tokyo de la 15e Biennale d'Art Contemporain de Lyon.

LAURENT THIERRY

Laurent Thierry est critique d’art, collectionneur, écrivain et romancier. Il  est l’auteur de trois essais sur l’art contemporain dont Paris- New York La Figuration Libre, de deux romans et d’une pièce de théâtre « Un amour à Tienanamen » joué en mars 2015 à Nantes. Il a également enseigné l’art contemporain et son marché à Science-po.

LUCIEN ZAYAN

Lucien Zayan est fondateur et directeur du centre culturel et artistique The Invisible Dog à Brooklyn, New York, depuis 2009. Il avait travaillé, auparavant,  pour de grandes institutions culturelles: du Théâtre de l’Odéon au Théâtre de la Madeleine (Paris), en passant par le Théâtre de la Criée ( Marseille) et le Théâtre d’Aix-en-Provence.

 

1